Franck Lepage

Franck Lepage est l’un des fondateurs de la coopérative d’éducation populaire Le Pavé. Militant de l’éducation populaire, il a été jusqu’en 2000 directeur des programmes à la Fédération française des Maisons des jeunes et de la culture et chargé de recherche associé l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire.
En évoquant la mémoire de Christiane Faure, il aborde de façon critique le rôle de la culture dans la société avec un spectacle intitulé Inculture(s) 1 – L’éducation populaire, monsieur, ils n’en ont pas voulu…, qu’il a joué plus de quatre cents fois lors de « conférences gesticulées » entre 2006 et 2014.
En 2010, Franck Lepage crée, sur le même dispositif mêlant conférence et one-manshow, Inculture(s) 2 dans lequel il traite du rôle de l’enseignement. Puis Inculture(s) 5 avec Gaël Tanguy, sur la protection sociale à partir du travail théorique de Bernard Friot.
Avec les quatre coopératives d’éducation populaire qui composent « la Grenaille », (« Le Pavé » à Rennes, « L’orage » à Grenoble, « Le vent debout » à Toulouse, et « l’engrenage » à Tours), il accompagne la réalisation d’autres conférences gesticulées dans le cadre de formations organisées par ces coopératives. Une centaine de conférences sont réalisées fin 2014.
L’auto-dissolution du Pavé en décembre 2014 le voit co-fonder une nouvelle structure d’éducation populaire politique, avec un groupe de conférenciers gesticulants radicaux, association baptisée « L’Ardeur ». Elle verra le jour en 2015 et se concentrera sur l’action avec les syndicats, la formation de nouvelles conférences gesticulées et l’édition d’outils militants.