Guilhèm Barral

Un bac L en poche, Guilhèm Barral s’engage en 2011 dans des études de linguistique à l’université de Limoges tout en participant à la vie associative et musicale de sa ville. Accompagné de quelques passionnés, il constitue le collectif Harakiri autour de la culture hip-hop. En 2014, il fonde un groupe de musique mélangeant rap, musiques électroniques et musiques traditionnelles dans lequel il compose, écrit les textes et chante en occitan et en français. En 2015, il effectue un volontariat en service civique au Théâtre du Cloître, scène conventionnée de Bellac. C’est là qu’il découvre la technique et l’éclairage dans le spectacle, et décide d’en faire son métier. Il intègre ainsi la formation de régisseur lumière en Apprentissage au CFPTS à Bagnolet et rejoint la Jeune Troupe du théâtre des Îlets.