Jacques Livchine

Il fonde le Théâtre de l’Unité en 1968 à Issy-les-Moulineaux, qui devient une compagnie professionnelle en 1972 avec L’Avare and co d’après Molière. Il forme un trio de création avec Hervée de Lafond et Claude Acquart, avec qui il dirige le théâtre. Son premier succès de théâtre de rue arrive en 1977 avec la pièce La 2CV Théâtre, jouée 400 fois, en France, dans toute l’Europe, en Corée, au Texas. En suivra une quarantaine de mises en scène dont Dom Juan, Le Bourgeois gentilhomme, La Femme chapiteau, Mozart au chocolat, La Guillotine, 2500 à l’heure. Il est le principal instigateur de la création de la Ligue d’improvisation française en 1981.

En 1991, Jacques Livchine est nommé directeur, avec Hervée de Lafond, de la scène nationale de Montbéliard en Franche-Comté, théâtre rebaptisé Centre d’Art et de Plaisanterie, avec lequel il organisera le réveillon des boulons, un gigantesque spectacle de rue à Montbéliard qui se déroule la nuit du nouvel an avec d’énormes machines, fanfare, feu d’artifice et démons.