Migrations et frontières : quelles alternatives ?
mardi 10 octobre 20h30 théâtre des Îlets

table ronde avec Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche au CNRS (CERI) et docteur d’État en science politique, Philippe Wannesson (blog Passeurs d’hospitalité) / Zimako Jones, fondateur école laïque le Chemin des Dunes à Calais (sous réserve), Valérie Vivier (RESF), Anne Gérard (Amnesty international), Marie-Laure Amalric, militante, modéré par Pablo Aiquel, journaliste

À l’heure de la libéralisation économique, de la libre circulation des marchandises, de l’urbanisation généralisée des sociétés et des modifications associées des rapports du travail où les mobilités sont de plus en plus diffuses, les migrations font l’objet de mesures restrictives. Deux tiers de la population n’ont, a priori, pas le droit de circuler dans un monde en perpétuel mouvement. Or les migrations internationales existent et massivement. Elles érodent et mettent en cause deux piliers du système international que sont la souveraineté (l’État) et la nation (la citoyenneté). Frontières physiques et symboliques sont mises en échec par la mondialisation des flux. Entre parole scientifique et témoignages d’acteurs qui vivent au quotidien l’accueil de réfugiés, nous nous demanderons si cette immigration, à laquelle nos sociétés européennes, sont confrontées, ne représente pas une formidable opportunité de questionner et de réinventer une citoyenneté, plus ouverte, dynamique et évolutive.

entrée libre